Cépages Régions Portraits de propriété Dictionnaire du vin Accords mets-vins Le saviez-vous?

Les cépages

Il y a un nombre incalculable de cépages existants. Nous n'avons répertorié ici que quelques-unes des variétés les plus courantes représentant les vins les plus souvent consommés dans nos régions.

Cépages blancs

Cépages rouges

Bourboulenc ou doucillon ou grosse clairette
Chardonnay

Chasselas

Chenin Blanc

Doral

Gewurztraminer

Heida / Païen

Humagne blanche

Johannisberg ou Sylvaner

Maccabeu

Muscat

Petite Arvine

Pinot Blanc

Pinot Gris

Riesling

Roero Arneis

Sauvignon Blanc

Sémillon

Viognier

Barbera
Bobal
Cabernet Franc
Cabernet Sauvignon

Canaiolo
Cannonau

Carménère

Cinsault

Cornalin
Corvina
Diolinoir

Dolcetto

Galotta

Gamaret

Gamay

Garanoir

Grenache

Humagne rouge

Malbec
Merlot

Montepulciano
Mourvèdre

Nebbiolo

Nero d'Avola

Petit Verdot
Pinot noir
Pinot meunier
Sangiovese
Servagnin

Syrah

Tannat
Tempranillo
Touriga Nacional
Vaccarèse

Zinfandel (Primitivo)

Le Cornalin

Le Cornalin est cultivé de longue date dans le vignoble valaisan, d’où il est peut-être originaire. Le document de 1313, déjà mentionné à propos de l’Humagne blanc, contient également la première attestation supposée de la culture du Cornalin. Parmi les trois cépages qui composent la vigne dont il est question dans cette archive, on pense que celui qui est désigné par « noir » (neyrum dans le texte) correspond à notre Cornalin actuel. Ce cépage n’a pas toujours obtenu les faveurs des vignerons en raison de sa productivité capricieuse. Après avoir perdu du terrain lors de l’arrivée en Valais du Pinot noir et du Gamay, cépages beaucoup plus productifs, la culture du Cornalin s’intensifie à nouveau, les valaisans ayant pris conscience de la valeur et de la typicité de cet ancien cépage.