Cépages Régions Portraits de propriété Dictionnaire du vin Accords mets-vins Le saviez-vous?
 

Les cépages

Il y a un nombre incalculable de cépages existants. Nous n'avons répertorié ici que quelques-unes des variétés les plus courantes représentant les vins les plus souvent consommés dans nos régions.

Cépages blancs

Cépages rouges

Bourboulenc ou doucillon ou grosse clairette
Chardonnay

Chasselas

Chenin Blanc

Doral

Gewurztraminer

Heida / Païen

Humagne blanche

Johannisberg ou Sylvaner

Maccabeu

Muscat

Petite Arvine

Pinot Blanc

Pinot Gris

Riesling

Roero Arneis

Sauvignon Blanc

Sémillon

Viognier

Barbera
Bobal
Cabernet Franc
Cabernet Sauvignon

Canaiolo
Cannonau

Carménère

Cinsault

Cornalin
Corvina
Diolinoir

Dolcetto

Galotta

Gamaret

Gamay

Garanoir

Grenache

Humagne rouge

Malbec
Merlot

Montepulciano
Mourvèdre

Nebbiolo

Nero d'Avola

Petit Verdot
Pinot noir
Pinot meunier
Sangiovese
Servagnin

Syrah

Tannat
Tempranillo
Touriga Nacional
Vaccarèse

Zinfandel (Primitivo)

Le Chasselas

Le Chasselas et son vin participent, pour une grande part, à l’image, l’identité et la culture suisse. Cultivé pour la table dans la plupart des pays viticoles, le Chasselas est adopté pour la cuve en Suisse romande, où il est apprécié pour son fruité, sa fraîcheur et sa délicatesse.
Le Chasselas - Le roi des cépages - est le cépage blanc typique de Suisse romande. En Valais, il prend le nom de Fendant en raison de ses grains qui se fendent sous la dent. En allemand, il est connu sous le nom de Gutedel.
Ce cépage est l'aboutissement d'un très long travail viticole. Le Chasselas évolue au fil du temps, depuis les méthodes de production aux exigences des consommateurs, toujours en recherchant l'harmonie entre la plante, les modes de culture et son environnement. Il s'adapte tout en affirmant sa typicité, son équilibre et l'élégance qui le caractérisent.

Le Chasselas fournit dans nos conditions climatiques des crus fruités et bouquetés qui représentent tous les degrés de richesse; des types légers et gouleyants jusqu'aux caractères corsés et alcooliques de certains Fendant, Dézaley, Mont-sur-Rolle ou Yvorne. Les qualités du Chasselas sont concentrées dans les arômes secondaires (de fermentation) et tertiaires (de maturité et de terroir). Le respect du terroir lors de la vinification est donc primordial.

Il est facile de reconnaître le Chasselas : bourgeonnement cuivré, vrilles et contre-coeurs très développés, grappes moyennes à grandes et compactes, grains ronds, jaune-vert, se dorant facilement au soleil. La maturité est de 1ère époque et sert ainsi de base de comparaison pour la maturité des autres cépages. La cueillette se pratique entre septembre et octobre.
Selon les régions, il peut être fruité, floral, typé terroir, légèrement doux. Dans les grands millésimes, il adopte après cinq ou dix ans de garde des arômes miellés, des senteurs de noix et une texture onctueuse qui lui confèrent une remarquable personnalité.

Un vin d’apéritif est celui qui est capable de susciter l’envie sans jamais la rassasier.

Cette définition convient parfaitement au Chasselas. Sa première vertu est donc apéritive, il convient à merveille à l’accompagnement de mets. Déguster une fondue ou une raclette, un vacherin Mont-d'Or, des poissons des lacs, filets de perches, truites, féra sans Chasselas est tout simplement impensable.